Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 08:00

risque.jpg

 

Depuis plusieurs années, les compétitions street fishing se multiplient rencontrant un véritable succès croissant et un engoument non dissimulé.

 

Aujourd'hui, après plusieurs saisons de Street, peux-ton déjà tirer des conclusions ? Peut être pas..., mais on peut au moins attester de plusieurs symptomes qui touchent les "street fisher" d'aujourd'hui, ici nous allons parler de la prise de risque, la peur de passer au travers...

 

Certes le pêcheur au bord ne peut pas se munir du même "arsenal" q'un pêcheur en bateau ou en float tube, mais avez vous en mémoire un street fisher ayant fait toute une compétition avec une canne de type MH ou pire même une H !? La réponse est non.

 

Vous trouverez dans leurs mains, très souvent, un combo typé rock fishing, pouvant lancer au grand maximum un leurre accusant le poids de 12 grammes. Forcément ce type de matériel ammène à faire du poisson juvénile en nombre mais où est passée la recherche des poissons adultes à points ? Peut-on encore considérer que ce mode de pêche ammène à une prise de risque ?

 

Ou est-ce simplement le système de comptabilisation des points qui n'est pas adaptés et n'encourage pas ces prises de risques ? J'ai le souvenir de plusieurs pêcheurs ayant réussi à faire trois beaux spécimens de sandre, brochet et perche et se faisant toutefois largement dépasser au classement par des concurents ayant déjà comptabilisé plus d'une vingtaine de perche juste maillées.

 

Certes la pêche finesse est une pêche spectacle, les prises sont nombreuses mais les poissons bien souvent de taille plus que modeste.

 

Le dernier Street Fishing AFCPL de Lyon en est la preuve même, un record de points atteind pour le vainqueur, attestant d'un nombre de prises encore jamais connu pour un gagnant sur ce système de comptabilisation. Des gros poissons ? non il ne s'en est pas pris. Et pourtant le secteur pêché est réputé pour son potentiel en poissons reproducteurs, les concurents ne l'ont simplement pas cherché, la clé du succès n'était pas là.

 

Soyons patients, attendons de voir le monde du street fishing évoluer, modifiant petit à peitt sa réglementation et faisant la part belle à ceux qui prennent des risques et qui réussissent.

 

Rappelez vous la victoire des Grecs à l'euro 2004 de Foot ou encore la victoire de L'Inter de Milan face à Barcelonne en demi finale de la ligue des champions (toujours en foot). Un jeu très risqué, basé sur quelques coups d'éclat qui au final ont réussit à leur pratiquant.

 

Personnelement, j'espère que les compétitions halieutique de demain donneront plus de place aux pratiquants de la prise de risque ou comment réaliser un hold-up à la dernière minute sur un poisson trophée alors que l'on a rien touché depuis le début pendant que les pratiquants de la coutume habituelle prenaient des dizaines de perches, essayant tant bien que mal de rentrer quelques poissons maillés.

 

Attention, je ne discrimine pas la pêche Finesse qui reste une pêche très intéressante et très complexe quand on s'y intéresse de plus pret, je pense juste que tout celà manque un peu de suspens, de spectacle.

 

A titre d'exemple, quelques uns des derniers défi predators dans le sud ouest ont démontré que le suspens pouvaient exister devant la balance, que quelques gros poissons pouvaient tout changer au dernier moment, démontrant que ce principe n'est pas un rêve mais qu'il est bien réalisable.

 

Je vous laisse vous faire votre avis, le Street Fishing est-il voué à être lié définitivement à la pêche finesse ?

 


 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

alex 10/11/2011 13:32



il suffirait peut etre simplement d'instaurer un quotas dans les systemes de mesure?! alors on va me dire: comment gerer un vivier sans bateau? he ben sans gerer de vivier! en comptabilisant
simplement tous les poissons à points comme c'est le cas aujourd'hui (pas plus de taf pour les commissaires) mais en ne comptabilisant que (par exemple) les 4 plus gros à la fin.


ce qui ferais que les gars partirais sur un quotas de perche pour assurer le classement tout en sachant que la gagne se joueras sur un big fish. car dans ce cas là, 2 brocs de 55 ne se
retrouveront jamais declasser par rapport à une vingtaine, voir une trentaine, de perches de 20cm.....??!!



l'Aspeouille 10/11/2011 09:53



Holla Joss !


Il y a les Specimen Hunter et les autres...


Les uns font quelques photos de big fish a l'année..


Sont Presque invisible sur la toile ne sont peut etre pas "in" parce-que c'est chiant de pas faire de fish toute les 30 min...!


Et les autres.. compet a fond, perche sandre et pike tt juste maillés a longueur d'année, et en quantité industrielle


Je sais pas si tu vois ou je veux en venir..?


Le pauvre gars serrait la avec sa seule canne 9" XH -XXH au milieu d'une armée de streetfisher équipés pour faire du score..


Je pensse qu'il y a un monde entre c'est 2 facon d'approcher la peche moderne aux leurres..


Et a la vitesse ou sa va sur la toile et dans la vie qui nous pousse a consomer tjr plus,vite,... le streetfishing et le milieu du leurre en general en est le reflet .


A par quelque exception evidement et sans denigrer la peche Finesse..;)


Bien Cordialement



Joss' 10/11/2011 10:40



C'est vrai que j'apprécie ton annalogie avec les habitudes de la société d'aujourd'hui, rien ne va jamais assez vite, comme je le disais le street impose une pêche "spectacle" mais là où je ne
suis pas forcément d'accord c'est qu'on ne cherche qu'à récompenser que ce type de pêche.


 


Spécimen hunter certes, mais me concernant, j'arrive très bien à faire une journée au petit stick bait et drop comme je ne fais que des journées avec des leurres supérieurs à 15cm, je trouve
juste que le système de comptabilisation devrait moins creuser le fossé entre ces deux mondes.


 


Comme par hasard, les compétitions brochet se jouent régulièrement sur des poissons isolés plutot que sur des quotas de juste maillés, mais je pense que le système, s'il est bien pensé est
transposable à d'autres espèces.


 


Merci pour ta réaction 



alex 10/11/2011 09:22



le probleme n'est pas propre au street, il est propre à tout les concours ou le comptage se pratique à la mesure sans coeff'.


chercher un gros poisson avec ce systeme de comptage des points n'est pas une prise de risque. tant qu'un broc de 90 pour 6kg fera moins de points que 5 perches de 20, ca restera uniquement la
meilleur façon de perdre



Joss' 10/11/2011 10:45



On est bien d'accord que le changement de comptabilisation, si tenté de penser qu'il ammènera vers un changement des mentalités et des techniques apparait bien comme le déclencheur de cette
potentielle évolution.


Nos circuits de compétitions sont encore fraichement sortis de l'oeuf en comparaison du patrimoine compétition que possèdent des pays comme le japon et les usa, espérons juste que cet effet de
mode qu'est le rock fishing adapté à l'eau douce, finira par retomber et que l'éthique et la place au spectacle reprendront le dessus, il y va de la responsabilité des instances et de la
direction prise par les acteurs économiques du monde halieutique.


 


Merci pour ta réaction